Test Hoya Pro ND 1000

Abonnement par e-mail

Aujourd’hui c’est un test un peu particulier que je vous propose, non pas un sac, ni même un objectif mais un filtre ND. Un accessoire très utile (si ce n’est indispensable !) pour faire des poses longues.

pro-nd-1000-2

Mon choix s’est porté sur la marque Hoya, et sa nouvelle (du moins, la plus récente) gamme Pro ND. Une version « remasteurisée » de leur gamme ND, avec un nouveau traitement de surface ACCU-ND. C’est un revêtement de surface métallique qui a été conçu pour que le filtre conserve une très bonne balance des couleurs, la plus neutre possible et cela quelque soit le modèle au sein de la gamme.

C’est un très bon pari pour la marque, que d’assurer une très bonne neutralité au niveau des couleurs. Il est bien connu que beaucoup de filtres ND ne sont pas très fidèles. Ils ont souvent une dérive colorimétrique vers le rouge ou vers le bleu.

  • Le prix

On trouve le filtre à partir de 39€ (Ø 49mm) jusqu’à 109€ (Ø 82mm), un tarif qui n’est donc pas excessif. Hoya est une marque connue pour avoir un très bon rapport qualité/prix. Pour le prix on est bon. Reste à voir la qualité maintenant !

  • Respect des couleurs

A gauche sans le filtre et à droite avec le filtre

Sans-09634 Avec-09635

Le pari est respecté, on ne note vraiment pas de différence significative entre les deux images. En pleine résolution, on voit juste les bleus qui sont un peu plus profond. Le filtre est vraiment très fidèle au niveau des couleurs.

  • Vignettage

De la même manière que précédemment, à+ gauche sans le filtre, et à droite avec le filtre.

Sans Avec

Le filtre ne semble que très très peu augmenter le vignettage, la différence est à peine perceptible. Voici donc un bon point supplémentaire pour ce filtre !

  •  Quelques photos

pose longue-09639 pose longue-09707 pose longue-09975 pose longue-09771 pose longue-09916 pose longue-09669Lac-01132

 

  • Pour conclure

Le pari d’Hoya est respecté ! Je recommande ce filtre ND car il affiche un très bon rapport qualité/prix. Il permet de s’affranchir du vignetage ou des dérives colorimétriques que peuvent avoir de nombreux filtres ND. Hormis sur les bords de l’image, le piqué des photos reste très bon.

Pour mettre un bémol à ce sans faute, j’ajouterais que le revêtement du filtre ND est très fragile et il est facile de le rayer. Pour le nettoyer, je vous conseille donc de bien le souffler pour enlever toutes les poussières (avec une poire soufflante par exemple) puis, seulement ensuite, d’utiliser un lenspen si vous avez localement une trace (embruns, traces de doigt,…).

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Pour ne pas manquer les prochains articles n’oubliez pas de vous abonner avant de partir.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, Twitter et Google+

Publicités

6 réflexions sur “Test Hoya Pro ND 1000

  1. Pingback: Cours n°8: La photographie en poses longues avec le filtre Hoya ProND 1000 | Clément Chambaud Photographies

  2. Salut, j’ai des questions : comment choisir son filtre ND ? pourquoi un 1000 ? J’ai vu sur un article récent de petapixel qu’une marque proposait des filtres qui allaient de 2 à 1024, je suppose que chaque type de filtre est utile pour tel ou tel type de prise de vue, tu as une idée des applications ?

    Je n’ai pas encore cherché sur ton blog mais si tu souhaites nous parler des autres types de filtres, je suis preneur

    • Salut,
      Comment choisir un filtre ND ? Je dirais que la réponse la plus simple est « pour quelle(s) utilisation(s) ?

      J’utilise personnellement un filtre ND 1000 (celui de cet article), c’est à mon sens l’idéal pour des poses longues en plein jour, c’est même un peu juste parfois si l’on ne veut pas fermer le diaphragme de trop. Je ferme rarement au dessus de f/11 ou f/13 même pour des poses longues car je n’ai pas d’objectif ultra performant et mon capteur n’est jamais trop propre…

      Pour des poses longues le soir, coucher de soleil par exemple, le ND 1000 est effectivement trop fort et on peut atteindre facilement la pose de 1 à 2 minutes ou plus. A ce moment la, un ND 400 prendra le relais.

      Beaucoup de gens préfère le filtre ND 400 qu’ils trouvent plus polyvalent, comme je l’ai dit avant, je n’aime pas « trop » fermer mon diaph, donc pour ma part je préfère le ND 1000.

      Les autres types de filtres ND (en dessous de 400) sont très peu utilisé en photo. L’utilisation est plutôt pour la vidéo afin de conserver des vitesses dénaturation relativement faible pour rendre l’image plus fluide et agréable à regarder. Regarde cet article sur les filtres ND en vidéo si tu as un peu de temps:
      http://www.lovinpix.com/blog/2013/02/12/video-filmer-avec-un-filtre-nd-ou-vari-nd-avec-votre-reflex/

      Même si je ne te le conseille pas, tu peux également additionner des filtres ND, a ce moment là, il faut multiplier leur puissance (ND 2 x ND 1000 = 2×1000 = 2000)

      Sur mon blog tu pourras trouver des articles sur le ND, sur les filtres infrarouges. Malheureusement c’est tout pour le moment… Il faudra que je fasse quelques choses sur le polarisant. Les autres types de filtres on peut d’intérêt en numérique

      J’espère avoir répondu à toutes tes questions
      A+

  3. Pingback: La VRAI liste des cadeaux de noël pour les photographes (partie 2) | Clément Chambaud Photographies

  4. Pingback: Cours n°8: La photographie en poses longues avec le filtre Hoya ProND 1000 – Le Déclencheur Fou

Ici, vous êtes libres de vous exprimer, alors n'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s