Lightroom, une petite bombe, n°3: Les paramètres prédéfinis

Abonnement par e-mailAprès ces 2 premiers articles, Bibliothèque et Retouches de base, vous voici déjà bien armés pour commencer à manipuler Lightroom. Aujourd’hui nous allons nous attaquer au panneau de contrôle des paramètres prédéfinis. Comment les utiliser ? Les modifier ? Les créer ? En télécharger depuis internet ? Partager les vôtres ?

Avant de commencer, une fois n’est pas coutume, voici un autre avant/après pour montrer les diverses possibilités de Lightroom:

Capture d’écran 2014-09-25 à 19.58.53Le panneau de « Paramètres prédéfinis » est situé sur la gauche dans le menu de développement et juste en dessous du panneau de « Navigation« Capture d’écran 2014-09-25 à 20.06.34Un paramètre prédéfini (ou préset) est un ensemble de réglages enregistrés, que vous pourrez appliquer en un clic sur votre photo, sans même savoir comment on aurait pu faire pour obtenir cet effet. Ils permettent aux débutants de pouvoir retoucher des photos, sans se soucier de comment fonctionne Lightroom. Il serait quand même dommage de se limiter à l’utilisation de ce genre de choses, les possibilités de Lightroom sont vastes, et le traitement d’une photo constitue à part entière l’identité visuelle d’un photographe. Nous verrons que les présets peuvent avoir des applications plus sympathiques qu’appliquer bêtement un filtre, notamment dans une démarche professionnelle, pour le traitement de séries de photos.

Une bibliothèque de paramètres prédéfinis est déjà installée d’office dans Lightroom. Vous y trouverez des présets de couleur, de noir et blanc, d’effets,…

  • Utiliser un préset:

Voici la partie la plus courte de l’article ! Pour utiliser un préset, il suffit de… (#roulement de tambours)… cliquer dessus ! Un simple clic vous permettra d’appliquer le préset à votre photo. Une petite astuce tout de même, certains présets peuvent « s’additionner » en quelques sortes. Brièvement, si on essaye un préset « A » qui contrôle l’exposition, la balance des blancs et la clarté, en essayant un préset « B » qui contrôle seulement les contrastes, la vibrance et la clarté, alors notre photo aura toujours les réglages d’exposition et de balances de blancs apportés par le préset « A ». Je vous conseille donc d’annuler la dernière action soit par l’historique (en dessous du panneau des paramètres prédéfinis) ou plus simplement en faisant un « ctrl + Z » (ou cmd + Z sur mac).

  • Modifier un préset

Parfois vous trouverez un préset qui correspond à peu près au traitement que vous avez imaginé. Qu’à cela ne tienne ! Il vous suffit de le modifier et d’enregistrer la modification pour vous en resservir la prochaine fois ! Encore une fois rien de plus simple mais il faut le savoir.

Pour modifier un préset, vous commencez par l’appliquer. Vous trouvez le préset bon, mais il y a trop de contraste. Il vous suffit de modifier les contrastes, de faire un clic droit sur le nom du paramètre puis « mettre à jour avec les paramètres actuels« .

A noter que vous ne pouvez pas mettre à jour les présets préexistants dans Lightroom. Une astuce simple consiste à créer un nouveau preset utilisant les réglages que vous souhaitez. Nous allons voir comment dans le prochain paragraphe.

Mettre à jour un preset

Mettre à jour un préset

  • Créer un préset

Pour une raison ou une autre, vous pouvez être emmené à vous créer votre propre préset. Je me suis par exemple créé des présets pour le traitement du bruit à haut ISO de mon appareil, pour 800, 1600 et 3200 ISO. Quand je photographie des concerts, les séries de photos se ressemblent plus ou moins, on peut donc envisager, pour gagner du temps, de ne pas les retoucher au cas par cas, mais plutôt appliquer une retouche globale à l’ensemble de la série.

Vous commencez d’abord par régler les paramètres en question, dans mon exemple c’est le panneau « Détails » dans Lightroom qui est concerné. Capture d’écran 2014-09-25 à 21.58.33 Ensuite, à coté de « Paramètres prédéfinis », vous cliquez sur le symbole « + » pour que la fenêtre de création d’un nouveau préset s’ouvre. Je vous conseille de décocher tous les paramètres dont vous ne vous êtes pas servis. Pour comprendre la raison, voici un exemple:


J’ai créé un preset de vignettage doux mais je n’ai pas pris soin de décocher tous les paramètres dont je ne me suis pas servis. Toutes les valeurs ne concernant pas le vignettage sont donc enregistrées par défaut sur 0. Lorsque je vais vouloir appliquer le vignettage à une photo sur laquelle j’ai déjà rehaussé les contrastes, ajusté l’exposition,… et bien tous mes ajustements reviendront à 0 quand j’appliquerai mon vignettage. Si j’avais décoché les paramètres inutiles, je n’aurais pas eu ce problème !


Une fois les bons paramètres choisis, libre à vous de renommer le préset comme bon vous semble.

Symbole "+"

Symbole « + »

Capture d’écran 2014-09-25 à 21.58.56

  • Partager un présets

Vous avez créé un superbe préset et vous souhaitez le partager avec le monde entier (avec vos amis photographes c’est déjà bien !), aucun problème ! Les paramètres prédéfis de l’utilisateur sont, comme vous avez pu le voir sur l’image précédente, enregistrés dans un dossier spécifique de votre ordinateur. Les fichiers sont sous la forme *.lrtemplate, l’étoile correspondant au nom du préset. Pour accéder à ces fichiers, faites un clic droit sur le préset dans Lightroom, puis « Afficher dans l’explorateur » (ou « afficher dans le Finder » sur mac)

Mettre à jour un preset

Afficher dans le Finder

Vous pourrez ensuite récupérer le fichier et le partager comme vous le souhaitez (mail, dropbox, blog, clef USB,…)

  • Télécharger et installer un préset

Sur internet, il existe des tonnes de présets créés par des utilisateurs. Il peut être intéressant d’y jeter un œil pour savoir comment est fait tel ou tel traitement. Voici une liste non exhaustive d’adresses où vous pourrez trouver des présets sympas:

http://www.presetsheaven.com/category/presets/

http://lightroomkillertips.com/category/presets/

Si vous connaissez d’autres sites intéressants (ou même vos présets à vous) n’hésitez pas à me le dire en commentaire que je mette à jour la liste.

Une fois téléchargé, il ne vous reste plus qu’à installer le préset, pour cela, un clic droit au niveau des « paramètres prédéfinis de l’utilisateur » puis « importer ». Vous pouvez ensuite aller à l’emplacement où se trouve votre préset au format *.lrtemplate pour l’importer.

Importer un préset

Importer un préset

J’espère que cet article vous à plu ! Le prochain de la série Lightroom concernera la conversion en noir et blanc d’une photo.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Pour ne pas manquer les prochains articles, n’oubliez pas de vous abonner avant de partir.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, Twitter et Google+

Publicités

4 réflexions sur “Lightroom, une petite bombe, n°3: Les paramètres prédéfinis

  1. Pingback: Lightroom, une petite bombe n°4: Convertir une photo en noir et blanc. | Clément Chambaud Photographies

  2. Pingback: Lightroom, une petite bombe n°5: Passer une photo en négatif | Clément Chambaud Photographies

  3. Pingback: Lightroom, une petite bombe n°5: Convertir une photo en négatif – Le Déclencheur Fou

Ici, vous êtes libres de vous exprimer, alors n'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s