Les astuces Photos, n°3: Comment éviter les yeux rouges ?

Abonnement par e-mailComment éviter les yeux rouges avec un flash?

D’abord, posons-nous la question de pourquoi les yeux deviennent rouges ?

Les yeux rouges sont dus à la réflexion de la lumière du flash dans l’œil. Le sang des vaisseaux situés à l’intérieur de l’œil donne une couleur rouge au reflet. Lorsqu’on utilise un flash, surtout avec un appareil photo compact, ou en général avec des flashs intégrés au boitier, quand le flash et l’objectif sont proches l’un de l’autre. La lumière du flash va se refléter dans l’œil, puis revenir dans l’axe l’objectif et ainsi apparaitre sur la photo.

Mais que faire pour éviter ce phénomène lorsqu’on utilise le flash ?

Sur le principe, très simple, il suffit d’éviter la réflexion de cette lumière dans l’œil, pour cela, plusieurs choix nous sont offerts:

  • La plus simple consiste évidement à éteindre le flash soit en augmentant la lumière ambiante dans la pièce, soit en ajoutant d’autres sources de lumière par exemple, ou bien en montant la sensibilité ISO (voir cours sur l’exposition)
  • On peut aussi diffuser la lumière du flash, plus le rapport entre la taille de la source de lumière et celle du sujet est important et moins le phénomène sera visible. Pour cela il suffit donc d’utiliser un diffuseur, ou à défaut un morceau de tissu, de papier blanc ou de calque devant le flash.

garyfong_puffer_l

Diffuseur Garyfong pour flash intégré

  • Et la solution la plus efficace est de décaler l’axe optique de l’objectif par rapport à l’axe du flash, il suffit pour cela d’éloigner le flash de l’objectif, ou de faire un éclairage indirect (le flash sera reflété par un objet avant de frapper le sujet). Malheureusement cela nécessite un peu de matériel, au minimum un flash externe de type cobra. En déplaçant le flash, sa lumière ne viendra pas frapper l’œil dans le même axe que l’objectif, la réflexion sera donc décalée par rapport à l’axe de prise de vue.

Le mode anti yeux rouges est une « pseudo » solution, en faisant quelques éclairs bref avant la photo, la pupille va se fermer, et le phénomène de réflexion sera grandement diminué, mais toujours existant.

Bien entendu, de nombreux logiciels, des plus simples (Photofiltre) aux plus avancés (Lightroom, DxO, Photoshop,..) sont capables de corriger facilement et rapidement ce défaut, mais ça rajoute une charge de travail inutile lors du traitement alors qu’on pourrait très bien le faire dès de la prise de vu.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Pour ne pas manquer les prochains articles, n’oubliez pas de vous abonner avant de partir.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, Twitter et Google+

Publicités

2 réflexions sur “Les astuces Photos, n°3: Comment éviter les yeux rouges ?

  1. Pingback: Test: Le Sony QX 10, vers des compacts nouvelle génération ? | Clément Chambaud Photographies

  2. Pingback: Test: Le Sony QX 10, vers des compacts nouvelle génération ? – Le Déclencheur Fou

Ici, vous êtes libres de vous exprimer, alors n'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s