Cours photo n°1: La composition, une règle en or

Abonnement par e-mailS’il y a bien une chose à maitriser en photo, avant même de s’acharner sur les barbares et sanglantes théories pour maitriser son exposition, c’est le cadrage, la composition.

A mon sens, c’est la clef de la réussite de toutes photos, ou presque (et oui ! l’exposition ça compte aussi pour une « bonne » photo).

La composition permet de faire passer une chose essentielle, que tout être humain recherche dans l’art. On l’appelle émotion

Les débutants font souvent une erreur qui saute aux yeux des photographes un peu plus aguéris.
« -Tiens, un bon sujet, je le prends en photo et je me dépêche avant qu’il bouge !  »
En effet, le photographe débutant se précipite et ne prend pas le temps de vérifier sa composition avec pour conséquences sujet trop centré, arrière plan disgracieux, en bref, aucune recherche artistique pour se démarquer.
Dans ce billet sur la composition c’est surtout du syndrome du centrage que je vais essayer de vous guérir.

Aucune inquiétude !

Cette maladie se soigne assez facilement avec un peu de volonté et de bonne humeur. Bien sur, pour modérer mes propos, la première chose que j’ai à vous dire: ce sont des règles qu’il va falloir maitriser… Puis oublier ! Avec une certaine recherche artistique, il peut être très bon d’enfreindre les règles.

  • La règle des tiers

Nul doute que ce soit la première règle avec laquelle vous devrez vous familiariser.
Cette règle découle d’une règle un peu plus complexe, dirons-nous, moins intuitive, qu’on appelle la règle d’or.
Cette règle simple permet d’harmoniser et équilibrer la photo en dégageant 4 lignes de force et 4 points forts.
Parce qu’une image parlera mieux qu’un long texte ennuyeux…

Regle des tiers
© Clément Chambaud – Photographies

Ces lignes séparent l’image en tiers, 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales (en rouge), leurs intersections sont les points forts de l’image (les points bleus) !

Pour le cadrage de la photo, en respectant ces lignes et points on va chercher à équilibrer notre photo.
Par exemple sur un paysage, on pourra, en fonction de si l’on veut mettre le ciel ou la terre en avant, placer la ligne d’horizon sur la ligne horizontale du haut ou du bas. Ensuite on peut mettre un personnage, un animal, un arbre,… sur un des quatres points forts.
Pour un portrait, cette règle fonctionne aussi, le personnage sera sur une ligne verticale, avec le regard sur le point fort supérieur de cette même ligne.

En parlant du regard, dans la photo, le regard est souvent le point fort de la photo, que ce soit pour une personne, un animal, ou même un insecte, c’est lui qui apporte la vie dans la photo, on va donc tout naturellement chercher à le mettre en valeur, par le cadrage, et par la mise au point.

Je vous invite à faire une petite recherche « règle des tiers » dans google images, vous pourrez trouver de nombreux exemples qui vous permettront de vous faire une idée plus précise.

Une fois cette règle maitrisée, vous pourrez être fier de pouvoir faire des photos équilibrées, et je n’en doute pas, agréables à regarder…

Maintenant, et en guise de conclusion, je vous propose de regarder cette photo, qui ne respecte pas la règle des tiers, et qui pourtant est équilibrée :

Regle des tiers
© Clément Chambaud – Photographies

On voit ici que le sujet est volontairement centré ce qui renforce une certaine symétrie dans l’image.
Un bon exemple qui prouve que les règles peuvent être transgressées.

Il existe de nombreuses autres règles de composition, mais nous verrons cela dans de prochains cours !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Pour ne pas manquer les prochains articles, n’oubliez pas de vous abonner avant de partir.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, Twitter et Google+

Publicités

3 réflexions sur “Cours photo n°1: La composition, une règle en or

  1. Oui et non pour l’exemple de l’écran échoué, parce que la règle des tiers à bien été respectée dans le sens verticale (rapport terre/mer – Ciel) et si elle n’avait pas été respectée sur ce plan, la photo aurait alors réellement perdu de ses attraits. On peu sans problème utilisé cette règle sur un seul plan sans difficulté… ce qui n’est pas le cas sur les deux plans simultanément 😉
    Bonne continuation ^^

  2. Pingback: Cours n° 7 : Analyser et critiquer, une démarche essentielle en photographie | Clément Chambaud Photographies

Ici, vous êtes libres de vous exprimer, alors n'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s